15 septembre 2010

SIGNEZ L'APPEL CONTRE LA DECHEANCE DE LA NATIONALITE "TOUCHE PAS A MA NATION" DE SOS RACISME

Inédite depuis le régime de Vichy, M. Nicolas Sarkozy, ancien maire de Neuilly-sur-Seine et actuel président antirépublicain de la République française, l'a remise au goût du jour : la déchéance de la nationalité. Non content d'avoir détruit : le tissu économique, social, familial, spirituel via l'éducation, intellectuel de la République française, il en défigure aujourd'hui l'un des points fondamentaux, l'esprit même de la nation qu'elle régit : à savoir le droit du sol et la naturalisation en... [Lire la suite]
11 août 2010

SIGNEZ L'APPEL CITOYEN "NON A LA POLITIQUE DU PILORI !" CONTRE LES DERIVES ANTIREPUBLICAINES DU POUVOIR SARKOZYSTE

Si nous sommes encore officiellement en "République démocratique", la dérive prétotalitaire et xénophobe du régime sarkozyste est en marche... Cliquez sur l'image ci-dessous pour lire et signer en ligne l'appel citoyen condamnant cette grave involution : "Non à la politique du pilori !". SEGOLENE ROYAL "L'évacuation d'une église par la force ne pourrait se produire en Italie, soulignait le 24 août 1996, le journal Corriere, tandis que la Republica titrait, photo à une : Paris assaut contre une église. Quel humaniste n'aura pas... [Lire la suite]
04 février 2010

L'ASSOCIATION HARKIS ET DROITS DE L'HOMME DEMANDE LA DEMISSION DE DOMINIQUE BUSSEREAU INSULTANT LES HARKIS CONTRE ROYAL

Les harkis ont servi la France impériale d'alors, en Algérie, contre le FLN qui voulait l'indépendance de l'Algérie. Hommage pour cela à ceux qui sont tombés au champ. Honte à ceux qui, pour quelque raison que ce soit qui les insultent. Ils crachent sur la pluralité de notre identité nationale, déjà en cours d'abolition par Nicolas Sarkozy. Aujourd'hui Dominique Bussereau nommant "harkis", pour dire traîtres, les candidats démocrates, verts et non socialistes ralliés à la liste pour la campagne des Régionales menée par Ségolène... [Lire la suite]
20 janvier 2010

SIGNEZ LA PETITION "RENDEZ-NOUS NOTRE NATIONALITE" CONTRE LE DECRET DE 2005 SUSPECTANT NOS CONCITOYENS D'ORIGINE ETRANGERE

Comment tolérer l'existence en France d'un ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale, termes accolés dans la plus pure tradition vychiste. Comment tolérer que cet organe du gouvernement de façade, en fait contrôlé par le coeur du pouvoir pré-totalitaire sarkozyste, préempte la définition d'une "identité nationale", la nôtre, confondant au passage Etat, nation, Etat-nation, République, société etc. Comment accepter qu'un décret de 2005 jette la suscpicion sur la réalité de la nationalité de compatriotes dont... [Lire la suite]
17 janvier 2010

APPEL POUR LA SUPPRESSION DU MINISTERE DE L'IDENTITE NATIONALE ET DE L'IMMIGRATION, UN "LIEN ODIEUX" SELON SEGOLENE ROYAL

Le lien entre nation, République et immigration doit être rejeté et aujourd'hui aboli, comme l'avait exigé Ségolène Royal s'opposant à Nicolas Sarkozy et condamnant comme odieux le projet de création d'un ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale : Ségo parle de la Nationenvoyé par PS-ScPo. Point presse du 9 mars : N. Belkacenenvoyé par PartiSocialiste. - L'info video en direct. Il s'agissait pour Ségolène Royal de réhabiliter l'héritage de la Révolution française et de réaffirmer les principes... [Lire la suite]
28 novembre 2009

MANIFESTATION DE LA LIGUE 21 SUITE A L'EXPULSION DE 12 ENFANTS DE FRANCE ET PETITION CONTRE LE DELIT DE SOLIDARITE

Capter les voix du Front National, Nicolas Sarkozy l'avait fait sans vergogne durant la campagne présidentielle, gagnant des millions de voix. Allait-il mettre en application une politique de droite extrême pour autant? Ou n'était-ce que "stratégie électorale" - celle pensée par Charles Pasqua bien avant lui? Tout démontre que non. Même certains propos de François Fillon... Son collaborateur, Premier ministre déchu... Immigration choisie, ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale, tri par des tests ADN des immigrés... [Lire la suite]
10 août 2009

PHILIPPE DE VILLIERS, HERITIER DE LA DROITE ANTI-REPUBLICAINE, REJOINT L'UMP, PARTI DE NICOLAS SARKOZY

Comme nous l'avions vu dès sa campagne présidentielle de 2007, l'ancien maire de Neuilly-sur-Seine et actuel Président Nicolas Sarkozy n'avait pas seulement procédé à la synthèse des droites républicaines mais avait aussi intégré la droite légitimiste - héritière des monarchistes, xénophobe, nationaliste, antieuropéenne et intégriste catholique - ainsi que l'extrême-droite de Jean-Marie Le Pen. Fondant ainsi une nouvelle droite antirépublicaine. Sarkozy : France, Aime-la ou quitte-la!envoyé par leruisseau. Sarko aime pas... [Lire la suite]
09 mai 2009

SEGOLENE ROYAL DENONCE L'AFFAISSEMENT DE LA FONCTION PRESIDENTIELLE ET LA DIVISION DE LA FRANCE PAR NICOLAS SARKOZY

Ségolène Royal, seule opposante socialiste crédible depuis 2 ans à l'ancien maire de Neuilly-sur-Seine, Nicolas Sarkozy, a rappelé à l'ordre ce dernier et heureusement taclé ses manquements diplomatiques, ses insultes, tant à l'égard des peuples et dirigeants étrangers qu'à l'égard du peuple français. Les caciques socialistes décadents - dont Jack Lang est devenu l'épure -, comme les jeunes pseudo-loups n'existant que dans l'ombre de Mme Royal, ont soutenu Nicolas Sarkozy contre les intérêts de la France... Ségolène Royal discours... [Lire la suite]
24 septembre 2008

LE SARKOZYSME EN VIDEOS : "LE MEPRIS GENERALISE" DENONCE SEGOLENE ROYAL

LA VULGARITE, LE MEPRIS, L'IMMORALISME ET LA VIOLENCE Sarko et Mai 1968Vidéo envoyée par galliju L'humour « karcher » de Rachida DatiVidéo envoyée par sarkonon   Clash à i>Matin avec Nadine MoranoVidéo envoyée par jujutla Darcos, la maternelle et les couchesVidéo envoyée par rue89     Sarkozy prêt à se battre contre un pêcheurVidéo envoyée par allcurious     Sarkozy au salon de l'agricultureVidéo envoyée par -kiki- KarcherVidéo envoyée par Schumi93120 Sarkozy tance le chef de la police toulousaineVidéo... [Lire la suite]
08 septembre 2008

POUR FRANCOIS FILLON, LA FRANCE ET SES ALLIES SONT EN GUERRE CONTRE "LE MONDE MUSULMAN"

Preuve supplémentaire de la réorientation de la politique étrangère française, ou plutôt de sa désorientation depuis l'arrivée à l'Elysée de Nicolas Sarkozy, les emprunts répétés de ses ministres au vocabulaire employé par George W. Bush lorsqu'il déclencha la seconde guerre d'Irak. Pour Bernard Kouchner les soldats français morts en Afghanistan auraient été sacrifiés "pour la liberté du monde"... Aujourd'hui pour le Premier ministre François Fillon qui toujours multiplié les dérapages verbaux, les taliban et autres islamistes ou... [Lire la suite]