28 juin 2011

CANDIDATURE AUX PRIMAIRES DU PS : MARTINE AUBRY COPIE LE DISCOURS DE SEGOLENE ROYAL DE... 1996, MAIS HELAS PAS LES ACTES !

Mme Aubry n'a pas souhaité empêcher, via un référendum d'initiative populaire, la destruction de la liberté de prendre sa retraite à 60 ans, acquis républicain et mitterrandien gagné par les travailleurs. Elle a soutenu la candidature de Christine Lagarde à la tête du FMI alors que Ségolène Royal soutenait la candidature d'un Mexicain, dans l'exigence d'une démocratisation de la mondialisation et de la fin de la domination ultralibérale sur la planète. Elle s'est déclarée républicaine de toujours alors qu'en 2003, elle réservait aux... [Lire la suite]
20 mai 2011

SEGOLENE ROYAL, HERITIERE DE JAURES ET DE MITTERRAND : POUR ROMPRE ENFIN AVEC LE SOCIAL-LIBERALISME !

Au détour d'un portrait-fleuve du directeur général du Fonds monétaire International, Dominique Strauss-Kahn, diffusé sur Canal +, dimanche 13 mars 2011, on découvrait une fois de plus le retard idéologique des sociaux-démocrates ou sociaux-libéraux, c'est selon, en matière d'économie, de justice sociale et, tout simplement, de pensée politique. Ségolène Royal, qui a toujours condamné et le libéralisme et la compromission sociale-démocrate avec celui-ci, et ce dans un ouvrage majeur dès 1996, travaille, depuis l'effondrement du... [Lire la suite]
28 octobre 2010

MITTERRAND VOULAIT DEJA TAXER LE CAPITAL POUR GARANTIR LA RETRAITE A 60 ANS, MOBILISATION ET REFERENDUM POUR LA SAUVER !

Nicolas Sarkozy avait déjà craché au visage de son prédécesseur, François Mitterrand, qu'il dit pourtant admirer, comme il avait insulté Jacques Chirac, Angela Merkel, Ségolène Royal ou encore José Luiz Zapatero, les Africains et les Allemands... "Vous savez quand on pense à ce qu'a fait François Mitterrand en ramenant l'âge légal du départ à la retraite de 65 à 60 ans ? On aurait beaucoup moins de problème s'il s'était abstenu", aurait claironné Nicolas Sarkozy, devant des militants UMP, selon Le Figaro, le 24 mai 2010.... [Lire la suite]
20 septembre 2010

RETRAITES A 60 ANS GREVES / MANIFESTATIONS LE 23 SEPTEMBRE / PETITION POUR UN REFERENDUM AVEC JEAN JAURES, ROYAL ET MELENCHON

Le Président Nicolas Sarkozy n'a pas entendu ni les représentants syndicaux, ni les travailleurs, ni le peuple manifestant pour la énième fois pour la sauvegarde, comme l'a énoncé Ségolène Royal, de la liberté de partir en retraite après une vie de labeur et donc du droit à la retraite à 60 ans, acquis républicain et mitterrandien. Son modèle, face aux questions sociales est évidemment celui de Margaret Thatcher, pour qui l'abolition du droit de grève eût été la plus grande réussite de ses mandats... A défaut d'une république... [Lire la suite]
01 juillet 2010

2012... 2. SARKOZY, L'ETAT-UMP ET LE PS A L'EPREUVE DU SEGOLENISME... ET QUE VIVE MONTESQUIEU !

Il y a peu, Laurent Joffrin assortissait la Une de Libération, du 23 novembre 2009, sur la désertion des militants du PS, après le Congrès de Reims, d'un édito pitoyable, digne d'une chronique de Jean-Michel Apathie. Relayant des banalités telles que "les militants en ont marre de la guerre des chefs" mais plus grave, osant péremptoirement asséner : "Qu’est-ce qui sépare Martine Aubry, Bertrand Delanoë, François Hollande, Ségolène Royal ou Dominique Strauss-Kahn ? L’ambition. Une ambition ouverte ou tacite,... [Lire la suite]
30 mai 2010

DSK, DONT MARTINE AUBRY PARTAGE LE SOCIALISME, COMME ELLE L'A DIT, N'A PAS DEFENDU LA RETRAITE A 60 ANS, SEGOLENE ROYAL SI...

M. Dominique-Strauss-Kahn, dont Martine Aubry, chef du 1er parti d'opposition au sarkozysme politique déclarait, le 19 mai dernier - à la 8e minute de l'entretien ci-dessous -, "être d'accord sur l'essentiel" avec lui et "partager la même vision du socialisme", m'aura beaucoup déçu. Crédule, je pensais qu'il viendrait, de concert avec Mme Aubry - laquelle après avoir déclaré qu'elle était pour le retardement de l'âge légal de la retraite à 60 ans, acquis social et républicain, ne cessait de crier, jusqu'à en ahaner, qu'elle... [Lire la suite]
27 mai 2010

SUPPLIQUE AU SOCIALISTE A LA TETE DU FMI, TAXONS LES PLUS-VALUES DU GRAND CAPITAL POUR NOS AINES !

    Le FMI a été créé en 1944 avec, selon sa définition in Wkipédia : "[...] pour fonction d'assurer la stabilité du système monétaire international et la gestion des crises monétaires et financières. [...] Lors d'une crise financière, pour éviter qu’un pays ne fasse « défaut » (c’est-à-dire que ce pays ne puisse plus rembourser ses créanciers, voire ne plus payer ses dépenses courantes), le FMI lui prête de l’argent le temps que la confiance des agents économiques revienne. Le FMI conditionne l’obtention de prêts à... [Lire la suite]
25 avril 2010

"HALTE A LA BURQA ET AU VOILE, SYMBOLES DE LA SOUMISSION DES FEMMES ET DE L'OFFENSIVE ISLAMISTE", POUR UNE LOI HUMANISTE FERME

La responsabilité politique de la situation présente, qui pousse Nicolas Sarkozy à une scandaleuse et certainement anticonstitutionnelle loi d'urgence contre le "voile intégral" - scandaleuse parce que d'urgence sur un sujet grave, parce que particulariste :"une loi est générale", on l'apprend en 1ère année de Droit, et universelle sur son territoire d'application -, la responsabilité de cette situation incombe en grande partie à la gauche dite social-démocrate, en France jospiniste. retrouver ce média sur www.ina.fr   ... [Lire la suite]
27 janvier 2010

BURQA : LE PS D'AUBRY, COMMUNAUTARISTO-LIBERALO-SOCIAL-DEMOCRATE CONTRE LE SOCIALISME REPUBLICAIN DE SEGOLENE ROYAL

Nicolas Sarkozy le "très-chrétien" n'avait eu de cesse, avant la dite affaire de la burqa, de prôner le communautarisme, la laïcité dite positive, les statistiques raciales, les quotas ethno-religieux, l'inscription dans le Préambule contraignant de notre Constitution juridico-politique de la "dignité des croyants", la confessionalisation révisionniste, selon Ségolène Royal, de notre histoire politique devant le pape lui-même etc. Et cela parce qu'une certaine gauche, définitivement divorcée d'avec le peuple et les principes... [Lire la suite]
22 janvier 2010

MARTINE AUBRY, SOCIALE-DEMOCRATE ALLIEE AU LIBERAL SARKOZY REMET EN CAUSE LA RETRAITE A 60 ANS, ROYAL RIPOSTE.

Martine Aubry, issue de l'entreprise, notamment Péchiney, membre du Cercle des grands patrons Le Siècle, proche du sherpa néolibéral et antirépublicain Alain Minc, communautariste, avait donc été élue à la tête du PS dans des conditions troublantes face à Ségolène Royal.   Martine Aubry parle du Siècleenvoyé par oligarchie. - Regardez les dernières vidéos d'actu. Aujourd'hui, elle entérine le "travaillez plus" longtemps de Nicolas Sarkozy et remet en cause l'âge l'égal de la retraite... SEGOLENE ROYAL "Le parti socialiste... [Lire la suite]