01 juillet 2010

2012... 2. SARKOZY, L'ETAT-UMP ET LE PS A L'EPREUVE DU SEGOLENISME... ET QUE VIVE MONTESQUIEU !

Il y a peu, Laurent Joffrin assortissait la Une de Libération, du 23 novembre 2009, sur la désertion des militants du PS, après le Congrès de Reims, d'un édito pitoyable, digne d'une chronique de Jean-Michel Apathie. Relayant des banalités telles que "les militants en ont marre de la guerre des chefs" mais plus grave, osant péremptoirement asséner : "Qu’est-ce qui sépare Martine Aubry, Bertrand Delanoë, François Hollande, Ségolène Royal ou Dominique Strauss-Kahn ? L’ambition. Une ambition ouverte ou tacite,... [Lire la suite]
29 juin 2010

PETITION POUR UN REFERENDUM D'INITIATIVE POPULAIRE SUR LA REFORME DES RETRAITES LANCEE PAR ROYAL

.   Ségolène Royal : "le système Sarkozy est corrompu"envoyé par segolene-royal. - Regardez les dernières vidéos d'actu CONSTITUTION DE LA Ve REPUBLIQUE art. 11 : "Un référendum portant sur un objet mentionné au premier alinéa peut être organisé à l’initiative d’un cinquième des membres du Parlement, soutenue par un dixième des électeurs inscrits sur les listes électorales. Cette initiative prend la forme d’une proposition de loi et ne peut avoir pour objet l’abrogation d’une disposition législative promulguée depuis moins... [Lire la suite]
28 juin 2010

24 JUIN 2010 : GREVE ET MANIFESTATION POUR LA RETRAITE A 60 ANS AVANT UN REFERENDUM D'INITIATIVE POPULAIRE COMME LE PRONE ROYAL

L'entreprise sarkozienne de destruction de la civilisation républicaine, démocratique, culturelle et humaniste aboutira peut-être avant 2012. Les fins de non-recevoir envoyées aux manifestants depuis 2007 se poursuivront, quelle que soit l'ampleur des grèves et protestestations. La transformation de la France en un hypermarché de consommateurs-travailleurs-chômeurs, avec à ses alentours, de plus en plus d'exclus, s'accélera brutalement avec la remise en cause de l'âge légal de la retraite à 60 ans, acquis républicain et... [Lire la suite]
08 mai 2010

PETITION : FAIRE ENTENDRE LES EXIGENCES CITOYENNES SUR LES RETRAITES

  "Faire entendre les exigences citoyennes sur les retraites             Le gouvernement français s’apprête à engager une nouvelle réforme qui risque de porter un coup fatal au système de retraite par répartition en jurant une fois de plus que c’est pour le sauver. Le bilan des réformes menées depuis 1993 est déjà catastrophique car toutes les dispositions prises (calcul sur les 25 meilleures années, indexation sur les prix et non plus sur les salaires des actifs, allongement de la durée de... [Lire la suite]
08 avril 2010

APPEL DE L'ASSOCIATION POUR UNE CONSTITUANTE : "COMMEMORONS LE 29 MAI 2005"

M. Nicolas Sarkozy, ancien maire de Neuilly-sur-Seine et 1er Président de la République à ce point haï du peuple, ne procédera jamais à aucun référendum. Le référendum, procédure la plus démocratique qui soit, puisqu'elle convoque l'ensemble du peuple sur une question intéressant l'ensemble de la nation. Déclinaison institutionnelle et juridique du cri de Mirabeau, lancé aux "conseillers du roi Louis XVI", en pleine convocation des Etats Généraux : "Nous sommes ici par la volonté du peuple et nous n'en sortirons que par la force des... [Lire la suite]
20 mars 2010

MOINS DE 50% DES ELECTEURS - POPULAIRES NOTAMMENT - AU 1er TOUR DES REGIONALES, L'ECHEC ABSOLU DE AUBRY FACE A L'UMP

L'enseignement principal des résultats de dimanche dernier, 1er tour des élections régionales, est celui d'un double échec : l'affadissement de la stratégie post-bonapartiste, autoritaire, ultralibérale et populiste-mensongère de Nicolas Sarkozy, chef autiste omnipotent d'un Etat-UMP-partisan en campagne, d'ailleurs dénoncé par les derniers miraculés de la droite républicaine chiraquienne, liquidée par la nouvelle droite au pouvoir.  François Baroin invité france-infoenvoyé par FranceInfo. - L'actualité du moment en... [Lire la suite]
14 mars 2010

L'ABSTENTION EMPORTE LA MAJORITE ABSOLUE AU 1er TOUR DES REGIONALES: LA CRISE DU POLITIQUE ET DES PARTIS REVIENT. ROYAL Y REPOND

La crise du gouvernement représentatif et du système archaïque des vieux partis de gouvernement s'est aujourd'hui dangereusement amplifiée. Triste jour pour la "République démocratique", selon les termes de notre Constitution. L'abstention aura obtenu la majorité absolue lors de ce srcutin proportionnel... Que la droite perde les Régions, Nicolas Sarkozy s'en contrefiche et l'avait prévu, de toute façon, il s'apprête à les détruire, en les ruinant, comme toutes les autres collectivités territoriales majoritairement de gauche. ... [Lire la suite]
30 janvier 2010

MOBILISATION POUR L'EDUCATION NATIONALE CONTRE LES SUPPRESSIONS DE POSTES ET LA MORT DES IUFM, VS SARKOZY, ROYAL LANCE LE DEBAT

Après avoir détruit la qualité dans le travail, avec l'exonération des heures supplémentaires comprise dans l'inique bouclier fiscal, poussant les travailleurs les plus pauvres aux heures supplémentaires plutôt qu'à la formation, Nicolas Sarkozy s'apprête à démanteler la formation pédagogique des instituteurs de la République en la "masterisant", c'est-à-dire en l'intégrant comme un simple cursus comme un autre, à l'université. Pour reprendre son langage, après avoir détuit la "valeur travail", après la Justice et la Santé, il... [Lire la suite]
27 novembre 2009

POUR UN CAHIER DES DOLEANCES DU CONTRIBUABLE DE FRANCE : NON AU DETOURNEMENT SARKOZYSTE DE NOS IMPOTS COMME LE RAPPELLE ROYAL

Nicolas Sarkozy avait promis une "démocratie irréprochable". Pseudo-monarchie élective et unanimocratie, hyper-pseudo-présidence il a mis en place. L'argent, notre argent en l'occurence, est le nerf de la guerre. C'est lui qui finance la politique menée par M. Sarkozy et ses sicaires. Par l'impôt qui, aux mains de l'Etat monarchique pour servir les privilégiés, aurait dû passer au peuple pour devenir une contribution commune pour "l'avantage de tous". Que faire? Accepter de financer l'immigration choisie, l'étatisation des... [Lire la suite]
04 février 2008

L'EUROPE AU MEPRIS DU PEUPLE FRANCAIS, L'APPLICATION DU PROGRAMME SARKOZY CONTRE L'EUROPE SOCIALE DU PEUPLE DE ROYAL...

Une seule candidate, présente au second tour de l'élection présidentielle française de 2007, s'était engagée à consulter le peuple français sur l'Europe. Son nom: Ségolène Royal, candidate socialiste.   SEGOLENE ROYAL "Le peuple français et nos voisins néerlandais se sont démocratiquement prononcés contre le Traité constitutionnel qui leur étati soumis. Il n'est donc pas question, pour moi, que la France le ratifie dans le dos des citoyens ou qu'elle organise un nouveau référendum sur le même texte." [...] "En France ce sera aux... [Lire la suite]