28 juin 2011

CANDIDATURE AUX PRIMAIRES DU PS : MARTINE AUBRY COPIE LE DISCOURS DE SEGOLENE ROYAL DE... 1996, MAIS HELAS PAS LES ACTES !

Mme Aubry n'a pas souhaité empêcher, via un référendum d'initiative populaire, la destruction de la liberté de prendre sa retraite à 60 ans, acquis républicain et mitterrandien gagné par les travailleurs. Elle a soutenu la candidature de Christine Lagarde à la tête du FMI alors que Ségolène Royal soutenait la candidature d'un Mexicain, dans l'exigence d'une démocratisation de la mondialisation et de la fin de la domination ultralibérale sur la planète. Elle s'est déclarée républicaine de toujours alors qu'en 2003, elle réservait aux... [Lire la suite]
16 juin 2011

FMI : HOLLANDE ET AUBRY SOUTIENNENT LE CANDIDAT DE SARKOZY, CHRISTINE LAGARDE, INVENTEUR DU BOUCLIER FISCAL... ROYAL NON !

Alors que les primaires socialistes, ouvertes à tous les citoyens français, aux jeunes et aux étrangers socialistes, en vue de désigner le candidat le plus à même, certes de gagner en 2012, mais aussi de proposer enfin une politique à la hauteur des défis de la France de demain, alors que les primaires approchent, les différences entre les candidats officiels ou non demeurent obscures pour trop de Français ! Et pourtant, sur un sujet aussi crucial que celui de la réforme de la mondialisation, qui affecte les économies mondiales,... [Lire la suite]
20 mai 2011

SEGOLENE ROYAL, JAURES ET MITTERRAND, MARCUSE ET HABERMAS. PAS DE SOCIAL-DEMOCRATIE !

Au détour d'un portrait-fleuve du directeur général du Fonds monétaire International, Dominique Strauss-Kahn, diffusé sur Canal +, dimanche 13 mars 2011, on découvrait une fois de plus le retard idéologique des sociaux-démocrates ou sociaux-libéraux, c'est selon, en matière d'économie, de justice sociale et, tout simplement, de pensée politique. Ségolène Royal, qui a toujours condamné et le libéralisme et la compromission sociale-démocrate avec celui-ci, et ce dans un ouvrage majeur dès 1996, travaille, depuis l'effondrement du... [Lire la suite]
01 octobre 2010

MOBILISATION DU PEUPLE LE 2 OCTOBRE 2010 CONTRE LA MORT DE LA RETRAITE VOULUE PAR LE FMI ET SARKOZY ! POUR LE REFERENDUM !

Contre la volonté du FMI dirigé par Dominique Strauss-Kahn, contre l'oeuvre de destruction massive menée par Nicolas Sarkozy du caractère social de notre république, contre le démantèlement de toute solidarité entre générations, contre la réduction du citoyen à l'état de consommateur affamé imposé pour l'engraissement des grandes familles, contre la domination d'une économie financiarisée qui finira par ruiner l'humanité de l'homme en l'homme, les Français manifesteront demain pour la sauvegarde de la liberté de définir leur vie, à... [Lire la suite]
01 juillet 2010

2012... 2. SARKOZY, L'ETAT-UMP ET LE PS A L'EPREUVE DU SEGOLENISME... ET QUE VIVE MONTESQUIEU !

Il y a peu, Laurent Joffrin assortissait la Une de Libération, du 23 novembre 2009, sur la désertion des militants du PS, après le Congrès de Reims, d'un édito pitoyable, digne d'une chronique de Jean-Michel Apathie. Relayant des banalités telles que "les militants en ont marre de la guerre des chefs" mais plus grave, osant péremptoirement asséner : "Qu’est-ce qui sépare Martine Aubry, Bertrand Delanoë, François Hollande, Ségolène Royal ou Dominique Strauss-Kahn ? L’ambition. Une ambition ouverte ou tacite,... [Lire la suite]
30 mai 2010

DSK, DONT MARTINE AUBRY PARTAGE LE SOCIALISME, COMME ELLE L'A DIT, N'A PAS DEFENDU LA RETRAITE A 60 ANS, SEGOLENE ROYAL SI...

M. Dominique-Strauss-Kahn, dont Martine Aubry, chef du 1er parti d'opposition au sarkozysme politique déclarait, le 19 mai dernier - à la 8e minute de l'entretien ci-dessous -, "être d'accord sur l'essentiel" avec lui et "partager la même vision du socialisme", m'aura beaucoup déçu. Crédule, je pensais qu'il viendrait, de concert avec Mme Aubry - laquelle après avoir déclaré qu'elle était pour le retardement de l'âge légal de la retraite à 60 ans, acquis social et républicain, ne cessait de crier, jusqu'à en ahaner, qu'elle... [Lire la suite]
27 mai 2010

SUPPLIQUE AU SOCIALISTE A LA TETE DU FMI, TAXONS LES PLUS-VALUES DU GRAND CAPITAL POUR NOS AINES !

    Le FMI a été créé en 1944 avec, selon sa définition in Wkipédia : "[...] pour fonction d'assurer la stabilité du système monétaire international et la gestion des crises monétaires et financières. [...] Lors d'une crise financière, pour éviter qu’un pays ne fasse « défaut » (c’est-à-dire que ce pays ne puisse plus rembourser ses créanciers, voire ne plus payer ses dépenses courantes), le FMI lui prête de l’argent le temps que la confiance des agents économiques revienne. Le FMI conditionne l’obtention de prêts à... [Lire la suite]
25 mai 2010

MANIFESTATION NATIONALE LE 27 MAI 2010 POUR DEFENDRE LA RETRAITE A 60 ANS ET FAIRE PAYER LE CAPITAL COMME LE VEUT ROYAL

D'accord, dénués d'imagination politique, se refusant de toucher aux sur-retraites, aux revenus colossaux du capital, comme le souhaite Ségolène Royal,   Aubry-DSK-Sarkozy-Minc peuvent se féliciter... L'âge légal de la retraite, acquis radical-socialiste, puis mitterrandien, sera repoussé. Le rapport travailleurs-retraités, aberrant aujourd'hui, ne sera pas remis en cause, les travailleurs, de moins en moins nombreux, doivent cotiser pour nos Anciens, toujours plus nombreux, et tant mieux. Seulement, il s'agit de... [Lire la suite]
25 avril 2010

"HALTE A LA BURQA ET AU VOILE, SYMBOLES DE LA SOUMISSION DES FEMMES ET DE L'OFFENSIVE ISLAMISTE", POUR UNE LOI HUMANISTE FERME

La responsabilité politique de la situation présente, qui pousse Nicolas Sarkozy à une scandaleuse et certainement anticonstitutionnelle loi d'urgence contre le "voile intégral" - scandaleuse parce que d'urgence sur un sujet grave, parce que particulariste :"une loi est générale", on l'apprend en 1ère année de Droit, et universelle sur son territoire d'application -, la responsabilité de cette situation incombe en grande partie à la gauche dite social-démocrate, en France jospiniste. retrouver ce média sur www.ina.fr   ... [Lire la suite]
20 mars 2010

MOINS DE 50% DES ELECTEURS - POPULAIRES NOTAMMENT - AU 1er TOUR DES REGIONALES, L'ECHEC ABSOLU DE AUBRY FACE A L'UMP

L'enseignement principal des résultats de dimanche dernier, 1er tour des élections régionales, est celui d'un double échec : l'affadissement de la stratégie post-bonapartiste, autoritaire, ultralibérale et populiste-mensongère de Nicolas Sarkozy, chef autiste omnipotent d'un Etat-UMP-partisan en campagne, d'ailleurs dénoncé par les derniers miraculés de la droite républicaine chiraquienne, liquidée par la nouvelle droite au pouvoir.  François Baroin invité france-infoenvoyé par FranceInfo. - L'actualité du moment en... [Lire la suite]