20 mai 2011

SEGOLENE ROYAL, JAURES ET MITTERRAND, MARCUSE ET HABERMAS. PAS DE SOCIAL-DEMOCRATIE !

Au détour d'un portrait-fleuve du directeur général du Fonds monétaire International, Dominique Strauss-Kahn, diffusé sur Canal +, dimanche 13 mars 2011, on découvrait une fois de plus le retard idéologique des sociaux-démocrates ou sociaux-libéraux, c'est selon, en matière d'économie, de justice sociale et, tout simplement, de pensée politique. Ségolène Royal, qui a toujours condamné et le libéralisme et la compromission sociale-démocrate avec celui-ci, et ce dans un ouvrage majeur dès 1996, travaille, depuis l'effondrement du... [Lire la suite]
20 mars 2010

MOINS DE 50% DES ELECTEURS - POPULAIRES NOTAMMENT - AU 1er TOUR DES REGIONALES, L'ECHEC ABSOLU DE AUBRY FACE A L'UMP

L'enseignement principal des résultats de dimanche dernier, 1er tour des élections régionales, est celui d'un double échec : l'affadissement de la stratégie post-bonapartiste, autoritaire, ultralibérale et populiste-mensongère de Nicolas Sarkozy, chef autiste omnipotent d'un Etat-UMP-partisan en campagne, d'ailleurs dénoncé par les derniers miraculés de la droite républicaine chiraquienne, liquidée par la nouvelle droite au pouvoir.  François Baroin invité france-infoenvoyé par FranceInfo. - L'actualité du moment en... [Lire la suite]
14 mars 2010

L'ABSTENTION EMPORTE LA MAJORITE ABSOLUE AU 1er TOUR DES REGIONALES: LA CRISE DU POLITIQUE ET DES PARTIS REVIENT. ROYAL Y REPOND

La crise du gouvernement représentatif et du système archaïque des vieux partis de gouvernement s'est aujourd'hui dangereusement amplifiée. Triste jour pour la "République démocratique", selon les termes de notre Constitution. L'abstention aura obtenu la majorité absolue lors de ce srcutin proportionnel... Que la droite perde les Régions, Nicolas Sarkozy s'en contrefiche et l'avait prévu, de toute façon, il s'apprête à les détruire, en les ruinant, comme toutes les autres collectivités territoriales majoritairement de gauche. ... [Lire la suite]
15 novembre 2009

L'IDENTITE NATIONALE DE LA FRANCE SELON FRANCOIS MITTERRAND ET SEGOLENE ROYAL, A L'ATTENTION DE NICOLAS SARKOZY

On n'osera pas ici faire le parallèle entre François Mitterrand, président de la République durant 14 ans, et l'ancien maire de Neuilly-sur-Seine aujourd'hui assis sur les mêmes fauteuils, locataire du même palais de l'Elysée. Il est cependant piquant de noter que la conception mitterrandienne de la cohésion nationale était à l'opposé de celle de Nicolas Sarkozy... Il est aussi intéressant de noter combien la conception ségoléniste de l'identité nationale, et sa relation avec l'immigration s'inscrit elle aussi dans la filiation... [Lire la suite]
04 novembre 2009

NOTRE IDENTITE NATIONALE SELON SARKOZY EN UN CLIC SUR CHAQUE IMAGE

                       LA PHILOSOPHIE.... LES "VALEURS"...            LA DEMOCRATIE... LES PARTIS POLITIQUES... LA REPUBLIQUE...     LA REPUBLIQUE SOCIALE... LA POLITIQUE...       L'ETAT...        LA PRESSE LIBRE ET LES MEDIAS INDEPENDANTS...     L'HISTOIRE DE FRANCE... AVANT LUI...   L'HISTOIRE DE FRANCE... MAINTENANT ET POUR LES... [Lire la suite]
10 août 2009

PHILIPPE DE VILLIERS, HERITIER DE LA DROITE ANTI-REPUBLICAINE, REJOINT L'UMP, PARTI DE NICOLAS SARKOZY

Comme nous l'avions vu dès sa campagne présidentielle de 2007, l'ancien maire de Neuilly-sur-Seine et actuel Président Nicolas Sarkozy n'avait pas seulement procédé à la synthèse des droites républicaines mais avait aussi intégré la droite légitimiste - héritière des monarchistes, xénophobe, nationaliste, antieuropéenne et intégriste catholique - ainsi que l'extrême-droite de Jean-Marie Le Pen. Fondant ainsi une nouvelle droite antirépublicaine. Sarkozy : France, Aime-la ou quitte-la!envoyé par leruisseau. Sarko aime pas... [Lire la suite]
03 juillet 2008

A LIRE CET ETE, "MISERE DU SARKOZYSME, CETTE DROITE QUI N'AIME PAS LA FRANCE", DE PAUL ARIES

Un livre paru en 2005, mais véritablement lucide et prophétique sur la France que voulait (dé)(cons)truire Nicolas Sarkozy en la conformant à sa vision du monde. L'ouvrage du politologue Paul Ariès éclaire bien évidemment la politique actuelle de destruction du temple républicain français -laïcité, humanisme, solidarité nationale, droits de l'homme, héritage révolutionnaire et républicain, notion d'égalité, de mérite, politique étrangère etc.). La liquidation de la droite républicaine apparaît clairement, ainsi que... [Lire la suite]
16 avril 2008

JEAN-MICHEL APATHIE ET SES RAISONNEMENTS CREUX SUR LA POLITIQUE...

Dans une société de masse de consom-munication, les médias fondés sur l'image et le son, la radio, la télévision et bien entendu Internet, qui permet la fusion des deux, sont devenus de vrais lieux de pouvoir. C'est là que, depuis longtemps, l'opinion, pour partie, trouve arguments et contre-arguments à telle ou telle vision du monde plus qu'à la lecture de la presse. La politique, en France, n'échappe pas, bien au contraire, à cette nouvelle donne. Ce qui semble plus récent est le mélange des genres télévisuels, qui pose, dans une... [Lire la suite]
15 novembre 2007

CONTRE LA POLITIQUE RACIALE, DEFENSE ET ILLUSTRATION DE LA REPUBLIQUE, PAR MALIKA SOREL

C'est aujourd'hui, le jeudi 15 novembre 2007, que le Conseil constitutionnel, examine la loi Hortefeux sur l'immigration et décidera ou non de censurer deux dispositions de cette loi votée le 23 octobre dernier, au regard de leur conformité à la Constitution de la Vième République. Celle-ci se réfère en son préambule à la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, qui pose en son article 6 que "Tous les citoyens [...] sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité et... [Lire la suite]
05 novembre 2007

LE RETOUR DE LA RACE DANS LA FRANCE DE M. SARKOZY: LE SCANDALE DES STATISTIQUES ETHNIQUES: SEGOLENE ROYAL DIT NON.

Passé inaperçu, l'article 63 de la loi Hortefeux sur l'immigration, votée récemment avec le recours aux tests ADN dans le cadre du regroupement familial, introduit le droit à la collecte de statistiques raciales, dites "ethniques", mais en fait fondées sur la "couleur de la peau". Des Français, par le biais de cet amendement traitant de l'immigration, pourront être catégorisés en fonction de leur "race". Sous des prétextes angéliques: "mesurer la diversité" pour lutter contre les discriminations, on passe de la République -de la res... [Lire la suite]