20 mai 2011

SEGOLENE ROYAL, JAURES ET MITTERRAND, MARCUSE ET HABERMAS. PAS DE SOCIAL-DEMOCRATIE !

Au détour d'un portrait-fleuve du directeur général du Fonds monétaire International, Dominique Strauss-Kahn, diffusé sur Canal +, dimanche 13 mars 2011, on découvrait une fois de plus le retard idéologique des sociaux-démocrates ou sociaux-libéraux, c'est selon, en matière d'économie, de justice sociale et, tout simplement, de pensée politique. Ségolène Royal, qui a toujours condamné et le libéralisme et la compromission sociale-démocrate avec celui-ci, et ce dans un ouvrage majeur dès 1996, travaille, depuis l'effondrement du... [Lire la suite]
01 juillet 2010

2012... 2. SARKOZY, L'ETAT-UMP ET LE PS A L'EPREUVE DU SEGOLENISME... ET QUE VIVE MONTESQUIEU !

Il y a peu, Laurent Joffrin assortissait la Une de Libération, du 23 novembre 2009, sur la désertion des militants du PS, après le Congrès de Reims, d'un édito pitoyable, digne d'une chronique de Jean-Michel Apathie. Relayant des banalités telles que "les militants en ont marre de la guerre des chefs" mais plus grave, osant péremptoirement asséner : "Qu’est-ce qui sépare Martine Aubry, Bertrand Delanoë, François Hollande, Ségolène Royal ou Dominique Strauss-Kahn ? L’ambition. Une ambition ouverte ou tacite,... [Lire la suite]
25 avril 2010

"HALTE A LA BURQA ET AU VOILE, SYMBOLES DE LA SOUMISSION DES FEMMES ET DE L'OFFENSIVE ISLAMISTE", POUR UNE LOI HUMANISTE FERME

La responsabilité politique de la situation présente, qui pousse Nicolas Sarkozy à une scandaleuse et certainement anticonstitutionnelle loi d'urgence contre le "voile intégral" - scandaleuse parce que d'urgence sur un sujet grave, parce que particulariste :"une loi est générale", on l'apprend en 1ère année de Droit, et universelle sur son territoire d'application -, la responsabilité de cette situation incombe en grande partie à la gauche dite social-démocrate, en France jospiniste. retrouver ce média sur www.ina.fr   ... [Lire la suite]
20 mars 2010

MOINS DE 50% DES ELECTEURS - POPULAIRES NOTAMMENT - AU 1er TOUR DES REGIONALES, L'ECHEC ABSOLU DE AUBRY FACE A L'UMP

L'enseignement principal des résultats de dimanche dernier, 1er tour des élections régionales, est celui d'un double échec : l'affadissement de la stratégie post-bonapartiste, autoritaire, ultralibérale et populiste-mensongère de Nicolas Sarkozy, chef autiste omnipotent d'un Etat-UMP-partisan en campagne, d'ailleurs dénoncé par les derniers miraculés de la droite républicaine chiraquienne, liquidée par la nouvelle droite au pouvoir.  François Baroin invité france-infoenvoyé par FranceInfo. - L'actualité du moment en... [Lire la suite]
27 janvier 2010

BURQA : LE PS D'AUBRY, COMMUNAUTARISTO-LIBERALO-SOCIAL-DEMOCRATE CONTRE LE SOCIALISME REPUBLICAIN DE SEGOLENE ROYAL

Nicolas Sarkozy le "très-chrétien" n'avait eu de cesse, avant la dite affaire de la burqa, de prôner le communautarisme, la laïcité dite positive, les statistiques raciales, les quotas ethno-religieux, l'inscription dans le Préambule contraignant de notre Constitution juridico-politique de la "dignité des croyants", la confessionalisation révisionniste, selon Ségolène Royal, de notre histoire politique devant le pape lui-même etc. Et cela parce qu'une certaine gauche, définitivement divorcée d'avec le peuple et les principes... [Lire la suite]
21 janvier 2009

2 ANS APRES SEGOLENE ROYAL, LA GAUCHE ENTONNE LA MARSEILLAISE CONTRE LA SUPPRESSION SARKOZIENNE DE LEUR DROIT D'AMENDEMENT

La gauche jospinienne, postmoderne, postnationale, relativiste, communautariste et multiculturelle avait abandonné les symboles et les grands principes de la République, après les ultimes célébrations du bicentenaire de la Révolution française de 1989. La notion de patrie était galvaudée comme nationalisme et antieuropéisme, celle de république brocardée en républicanisme, la laïcité en un signe d'intolérance et d'anticléricalisme fanatique. Le drapeau français avait été abandonné à la droite puis à l'extrême-droite, la... [Lire la suite]
23 octobre 2008

APRES AUBRY A LILLE, BERTRAND DELANOE PRONE UN COMMUNAUTARISME POSITIF LIBERAL-LIBERTAIRE. ROYAL, ELLE, RENOUE AVEC LES OUVRIERS

La ville de Paris est très riche. Elle est la capitale de la France, "République indivisible, laïque, démocratique et sociale"... Or, son maire socialiste, Bertrand Delanoë y bafoue le principe de laïcité, prétextant notamment la pénurie en termes de services publics - s'agissant de crèches confessionnelles par exemple. Plus grave encore, il donne littéralement quitus au communautarisme dans sa motion pour prendre la tête de son parti, plaçant cette idéologie à la même "hauteur" que le principe de laïcité... S'inscivant en cela... [Lire la suite]