08 juillet 2010

AU-DELA DE L'AFFAIRE WOERTH-BETTENCOURT : LA PLOUTOCRATIE SARKOZY EN UNE CITATION... LE REFERENDUM VOULU PAR ROYAL EN UN CLIC !

Dès le 6 mai 2007, tout était joué. Nicolas Sarkozy, avocat d'affaires, seulement, n'a jamais connu la France ni les Français. Il n'a d'ailleurs jamais fait qu'affaiser la fonction présidentielle, et pour cause. Issu et jamais sorti de ce ghetto pour ultra-riches de Neuilly-sur-Seine, il n'a jamais fait campagne contre son camp adverse, comme Chirac décrochant la Corrèze à la gauche solidement ancrée ou Ségolène Royal déboulonnant le Premier ministre Jean-Pierre Raffarin du Poitou-Charentes. Supplantant un maire de... [Lire la suite]
25 mai 2010

MANIFESTATION NATIONALE LE 27 MAI 2010 POUR DEFENDRE LA RETRAITE A 60 ANS ET FAIRE PAYER LE CAPITAL COMME LE VEUT ROYAL

D'accord, dénués d'imagination politique, se refusant de toucher aux sur-retraites, aux revenus colossaux du capital, comme le souhaite Ségolène Royal,   Aubry-DSK-Sarkozy-Minc peuvent se féliciter... L'âge légal de la retraite, acquis radical-socialiste, puis mitterrandien, sera repoussé. Le rapport travailleurs-retraités, aberrant aujourd'hui, ne sera pas remis en cause, les travailleurs, de moins en moins nombreux, doivent cotiser pour nos Anciens, toujours plus nombreux, et tant mieux. Seulement, il s'agit de... [Lire la suite]
30 janvier 2010

MOBILISATION POUR L'EDUCATION NATIONALE CONTRE LES SUPPRESSIONS DE POSTES ET LA MORT DES IUFM, VS SARKOZY, ROYAL LANCE LE DEBAT

Après avoir détruit la qualité dans le travail, avec l'exonération des heures supplémentaires comprise dans l'inique bouclier fiscal, poussant les travailleurs les plus pauvres aux heures supplémentaires plutôt qu'à la formation, Nicolas Sarkozy s'apprête à démanteler la formation pédagogique des instituteurs de la République en la "masterisant", c'est-à-dire en l'intégrant comme un simple cursus comme un autre, à l'université. Pour reprendre son langage, après avoir détuit la "valeur travail", après la Justice et la Santé, il... [Lire la suite]
27 novembre 2009

POUR UN CAHIER DES DOLEANCES DU CONTRIBUABLE DE FRANCE : NON AU DETOURNEMENT SARKOZYSTE DE NOS IMPOTS COMME LE RAPPELLE ROYAL

Nicolas Sarkozy avait promis une "démocratie irréprochable". Pseudo-monarchie élective et unanimocratie, hyper-pseudo-présidence il a mis en place. L'argent, notre argent en l'occurence, est le nerf de la guerre. C'est lui qui finance la politique menée par M. Sarkozy et ses sicaires. Par l'impôt qui, aux mains de l'Etat monarchique pour servir les privilégiés, aurait dû passer au peuple pour devenir une contribution commune pour "l'avantage de tous". Que faire? Accepter de financer l'immigration choisie, l'étatisation des... [Lire la suite]
22 novembre 2009

SARKOZY DETRUIT LA PLURALITE DE NOTRE "IDENTITE NATIONALE" EN SUPPRIMANT LA TAXE PROFESSIONNELLE. ROYAL ENTRE EN RESISTANCE...

Alors que le détestable "débat" sur "notre" identité nationale, moqué par l'Europe entière, est annoncé en préfecture, sous la tutelle directe de l'Etat et dans les lieux-mêmes de traitement des dossiers liés à l'obtention ou non de papiers pour les étrangers, l'ancien maire de Neuilly-sur-Seine, Nicolas Sarkozy est en passe de détruire, via la ruine des territoires locaux par la suppression de la taxe professionnelle, l'identité de la France. Ségolène Royal entre en résistance...       UN CONTEMPORAIN DES GUERRES... [Lire la suite]
12 novembre 2009

"METALLOS ET DEGRAISSEURS" UNE PIECE DE THEATRE SUR LA MEMOIRE OUVRIERE A VOIR ET A PROMOUVOIR ABSOLUMENT !

Ni misérabiliste, ni caricaturale, ni manichéenne ou pontifiante, "Métallos et Dégraisseurs", pièce de Patrick Grégoire, nous offre un moment de joie, d'humour et de tendresse, parfois grave, en retraçant une histoire ouvrière qui est aussi une part de notre histoire commune. Astuces scéniques, belle écriture emplie d'esprit, références historiques, décors sobres mais idoines, acteurs de talent : cette pièce de théâtre engagée et humaniste, nous rappelle, en ces temps de souffrance au travail, de chômage de masse et de règne du... [Lire la suite]
11 novembre 2009

LES ELUS UMP CONTRE L'HYPER PRESIDENT-CHEF DE PARTI SARKOZY : LE RETOUR DU PARLEMENT ET DE LA DEMOCRATIE ?

Nicolas Sarkozy, élu président de la République "de tous les Français", avait décidé de supprimer la présidence de l'UMP, son parti d'origine, pour mieux le diriger, remettant ainsi en cause l'impartialité de l'Etat. Aujourd'hui, ces mêmes élus ou membres de l'UMP se rebellent contre "leur" président... La démocratie serait-elle de retour? HANNAH ARENDT "On a souvent noté aussi que les rapports entre les deux sources d'autorités, Etat et parti, sont ceux d'une autorité apparente et d'une autorité réelle, de sorte que l'appareil... [Lire la suite]
17 octobre 2009

NON AUX PRIVILEGES! NON AU BOUCLIER FISCAL, NON A LA TAXE CARBONE! POUR UNE ECONOMIE REPUBLICAINE ET SEGOLENISTE

Atomiser pour dominer, tel pourrait être le principe suivi par le sarkozysme au pouvoir. "Diviser pour régner" : voici l'axiome guidant Nicolas Sarkozy au pouvoir. Et ce avec la co-participation enthousiaste de nombre de ceux qui, par leur histoire politique, devraient logiquement s'opposer à lui. Le problème étant qu'ils n'ont toujours pas compris que la gestion sociale-démocrate d'un pays était l'alliée objective de sa destruction ultralibérale... Ainsi nous avons vu que le pouvoir opposait depuis 2007 les chômeurs aux... [Lire la suite]
27 juillet 2009

NICOLAS SARKOZY, VICTIME DE SON IDEOLOGIE DU "TRAVAILLER PLUS MEME LE DIMANCHE" : IL FAIT UN MALAISE

Quelques conseils d'hygiène physique, mentale et politique à l'attention de Nicolas Sarkozy... Signez la pétition contre le travail dominical : "Le dimanche j'y tiens", en cliquant ici.
08 janvier 2009

PLAN DE RELANCE DE SARKOZY : BANQUES RENFLOUEES : PEUPLE FRANCAIS FLOUE. ROYAL PRONE UNE ECONOMIE SOLIDAIRE ET UN ETAT FORT !

Le plan de relance bancaire aura coûté aux Français la somme de plus de 10 milliards d'euros à ce jour... Evidemment, l'ancien maire de Neuilly-sur-Seine, Nicolas Sarkozy, avait dans un énième discours aussi volontariste qu'impuissant, pris l'engagement de sanctionner les banquiers qui n'agiraient pas pour la relance de l'économie... Voeu pieux dès lors que l'Etat ne s'est nullement engagé pour un meilleur contrôle des flux financiers, un encouragement aux prêts aux entreprises etc. Et les petites et moyennes entreprises en mal de... [Lire la suite]