03 juin 2009

RETOUR SUR LA VICTOIRE DE LA DROITE ANTIREPUBLICAINE SARKOZYSTE ET LA RESPONSABILITE DE LA GAUCHE JOSPINIENNE

La victoire du maire UMP de Neuilly-sur-Seine à l'élection présidentielle du 6 mai 2007, avec plus de 53% des voix, mais aussi l'élévation à 31,18% de son score du 1er tour peuvent donner cours à de multiples réflexions sur l'évolution de la droite française. _____ L'explication de la nouvelle défaite électorale de la gauche ne peut pas être imputée qu'à la campagne menée par la candidate du Parti socialiste français et de ses alliés. D'autant plus que le meurtre politique de Ségolène Royal était en fait, dans le dos des Français... [Lire la suite]
03 juin 2009

RETOUR SUR LA VICTOIRE DE LA DROITE ANTIREPUBLICAINE SARKOZYSTE ET LA RESPONSABILITE DE LA GAUCHE JOSPINIENNE 2

A quoi correspond donc la nette victoire de M. Sarkozy ? Du point de vue de l’histoire politique classique, nous avons vu précédemment que, durant sa campagne, le nouveau Président de la République avait procédé, au moins par ses discours, à une forme de synthèse, non seulement des trois droites, "orléaniste", "bonapartiste" et "égitimiste", listées par René Rémond, mais aussi au captage des suffrages correspondant à une droite extrême - post-Vichy, post-Algérie française -, jusque là exclue du "cercle républicain"et cantonnée... [Lire la suite]
03 juin 2009

RETOUR SUR LA VICTOIRE DE LA DROITE ANTIREPUBLICAINE SARKOZYSTE ET LA RESPONSABILITE DE LA GAUCHE JOSPINIENNE 3.1

A quoi correspond donc la nette victoire de M. Sarkozy ? Nous avons vu que M. Sarkozy avait, sous prétexte de procéder à la synthèse historico-politique des droites politiques, rompu, lors de sa campagne présidentielle, avec les fondamentaux de la droite républicaine depuis l’après-guerre : . .remise en cause du pacte social mis en place par la Résistance et de Gaulle .rupture avec l’humanisme et promotion d’une vision néoconservatrice et post-victorienne de l’homme et de la société –doute sur... [Lire la suite]
03 juin 2009

RETOUR SUR LA VICTOIRE DE LA DROITE ANTIREPUBLICAINE SARKOZYSTE ET LA RESPONSABILITE DE LA GAUCHE JOSPINIENNE 3.2

_______ Quant à l’idée d’égalité, elle en sortira fortement affaiblie. . Caricaturée, assimilée à l’égalitarisme soviétique, alors qu’il s’agit d’abord de l’égalité devant la loi, et, en amont, d’une certaine justice sociale qui la rende effective – héritage de l’isonomia de la Grèce antique-, elle devra être abandonnée, ce à quoi procèdera la gauche anglaise de Tony Blair, servie par des théories comme celles d’un John Rawls. . Son ouvrage canonique, Théorie de la justice, qui a, malgré son extrême... [Lire la suite]
03 juin 2009

RETOUR SUR LA VICTOIRE DE LA DROITE ANTIREPUBLICAINE SARKOZYSTE ET LA RESPONSABILITE DE LA GAUCHE JOSPINIENNE 3.3

               b. LE PROCES DE LA REPUBLIQUE PAR LES ULTRALIBERAUX DE DROITE COMME PAR LES LIBERTAIRES DE GAUCHE . Quant à la République, elle est le régime politique de l’Etat-nation France. Elle devrait être le cadre commun collectivement assumé et respecté -ce qui n’exclut pas la critique bien entendu- de tous les citoyens français comme elle l’est de tous les partis politiques représentés au Parlement. Ni la gauche ni le droite ne... [Lire la suite]