11 novembre 2009

LES ELUS UMP CONTRE L'HYPER PRESIDENT-CHEF DE PARTI SARKOZY : LE RETOUR DU PARLEMENT ET DE LA DEMOCRATIE ?

Nicolas Sarkozy, élu président de la République "de tous les Français", avait décidé de supprimer la présidence de l'UMP, son parti d'origine, pour mieux le diriger, remettant ainsi en cause l'impartialité de l'Etat. Aujourd'hui, ces mêmes élus ou membres de l'UMP se rebellent contre "leur" président... La démocratie serait-elle de retour? HANNAH ARENDT "On a souvent noté aussi que les rapports entre les deux sources d'autorités, Etat et parti, sont ceux d'une autorité apparente et d'une autorité réelle, de sorte que l'appareil... [Lire la suite]
10 août 2009

PHILIPPE DE VILLIERS, HERITIER DE LA DROITE ANTI-REPUBLICAINE, REJOINT L'UMP, PARTI DE NICOLAS SARKOZY

Comme nous l'avions vu dès sa campagne présidentielle de 2007, l'ancien maire de Neuilly-sur-Seine et actuel Président Nicolas Sarkozy n'avait pas seulement procédé à la synthèse des droites républicaines mais avait aussi intégré la droite légitimiste - héritière des monarchistes, xénophobe, nationaliste, antieuropéenne et intégriste catholique - ainsi que l'extrême-droite de Jean-Marie Le Pen. Fondant ainsi une nouvelle droite antirépublicaine. Sarkozy : France, Aime-la ou quitte-la!envoyé par leruisseau. Sarko aime pas... [Lire la suite]
06 octobre 2007

LE NAUFRAGE DE LA DROITE REPUBLICAINE DANS LE SARKOZYSME

Tests ADN proposés aux étrangers réguliers, statistiques raciales, création d'un Ministère de l'Identité nationale, entorses à la Constitution, non respect de la liberté de la presse, remise en cause de l'indépendance de la Justice, destruction de la Sécurité sociale et de la fonction publique, culte de l'argent-roi, atlantisme dans sa version bushiste: la liquidation du gaullisme est la première étape de la rupture voulue par l'ancien maire de Neuilly-sur-Seine M. Sarkozy... Et bien peu réagissent à droite... Le mouvement gaulliste... [Lire la suite]
30 avril 2007

SARKOZY OU LA FIN DE LA DROITE REPUBLICAINE ET HUMANISTE

M. Sarkozy, vous avez détruit la droite républicaine et humaniste, en intégrant les idées de l'extrême-droite xénophobe, en mettant en cause la tradition d'indépendance nationale de la France dans le monde, en tenant des propos attentatoires à la dignité de la personnes humaine. JACQUES CHIRAC "Je suis convaincu que le libéralisme est voué au même échec que le communisme et qu'il conduira aux mêmes excès. L'un comme l'autre sont des perversions de la pensée humaine". Jacques Chirac, à... [Lire la suite]
17 avril 2007

LA LACHETE DES GAULLISTES DE DROITE

M. Sarkozy s'est rendu à Colombey-les-deux-Eglises, le 16 avril 2007, pour, dit-il, se recueillir sur la tombe du général De Gaulle. Pour soi-disant méditer mais plus sûrement rassurer les électeurs nostalgiques et faire un clin d'oeil à ceux, dans la droite républicaine, qui douteraient de son respect pour l'héritage gaullien. Plus fondamentalement, il s'agit de faire oublier qu'il a trahi à de multiples reprises ce qu'on appelle le gaullisme, dont certains de ses principes les plus forts:     ... [Lire la suite]