En substance, le président de la République, Nicolas Sarkozy a opposé, lors de son entretien télévisé du 24 avril 2008, une fin de non-recevoir aux revendications des lycéens  - en grève depuis des semaines dans la France entière - , tout comme aux inquiétudes des parents d'élèves, de leurs parents et des personnels de l'Education nationale.

Manifestations_lyc_ennes_contre_les_suppressions_de_poste

Les manifestations lycéennes pour le maintien des postes dans l'Education nationale secouent la France entière: l'Elysée reste sourd.

 

Les 11 000 suppressions de postes - ou non renouvellement - auront bien lieu:.

 

Education : Sarkozy maintient le cap
Vidéo envoyée par ZappeurLePost

Malgré la surdité gouvernementale et élyséenne, le mouvement s'élargira aux écoles primaires puisque cinq fédérations de l''éducation appellent à faire grève le 15 mai 2008, pour protester contre la politique de restriction budgétaire et la politique éducative du gouvernement.